Mon premier trimestre de grossesse

Ce premier trimestre de grossesse a été un vrai ascenseur émotionnel.

Peut-être parce que je voulais ce bébé depuis longtemps, peut-être parce que je trouvais cela complément irréel…

Après quelques mois d’essais infructueux, j’ai su que j’étais enceinte quand j’ai fait un rêve des plus étranges. Dans ce rêve j’étais enceinte, presque à terme et j’allais accouché incessamment sous peu mais rien n’était prêt. Chéri et moi étions dans une grande surface pour acheter en urgence tout le nécessaire pour le bébé. Et ce qui me stressé le plus était de mettre des vêtements non lavés à bébé!

Je me suis réveillée en sursaut et je me suis dit cette fois-ci est la bonne! Un test urinaire plus tard, j’avais la confirmation : Bébé était là!

Mais impossible de se réjouir de suite, je n’avais aucun symptôme de grossesse, j’avais des légères pertes de sang et une énorme douleur coté droit, je pensais donc faire une grossesse extra utérine.

Nous avons donc fait une échographie qui nous a rassuré, tout allait bien et la douleur était due à un kyste, mais rien d’important.

Après quelques jours j’ai eu des grosses nausées, sans interruption : nuit et jour s’était atroce. Les odeurs m’insupportaient, voir de la nourriture était un calvaire, même boire de l’eau était impossible. J’ai essayé des tas de choses mais en vain (gingembre, menthe, biscotte avant de se lever, le Vogalène…).

J’étais très pale, fatiguée et je faisais peur à tout le monde autour de moi, mais je ne pouvait encore rien dire.

J’ai été arrêtée par la gynécologue pendant 15 jours, cela m’a été très bénéfique… je commençais à prendre le rythme, je savais que je pouvais remplacer l’eau par des glaçons ou des glaces à l’eau, et je mangeais uniquement des biscottes le matin et des pâtes le midi, rien de plus. Certains médicaments, que ma gynécologue m’avait prescrit m’ont beaucoup aidé contre les nausées et à mieux dormir (bien évidemment, pas d’automédication surtout pendant la grossesse, vous devez en parler à votre médecin).

Quelques semaines plus tard, bien avant ma première échographie officielle et avant les trois mois, nous avons décidé d’annoncer la bonne nouvelle à nos enfants. En effet, voir maman malade, souvent (pour ne pas dire tout le temps) au lit les inquiétait.

Ils étaient tellement heureux!

Les maux passent petit à petit, il faut toujours se répéter que c’est pour la bonne cause. Je sais que cela peut paraître long et difficile, mais je pensais toujours aux femmes qui souhaitent tellement être enceinte sans le pouvoir, je me disais tous les jours : mais quelle chance tu as!

Lire des témoignages de femmes qui ont vécu la même chose pendant cette période m’a aussi beaucoup aider. Me dire que je n’étais pas la seule et que ce n’était que temporaire me soulageait.

Comme on dit « Chaque grossesse est différente » et cela a été le cas pour moi.

Voilà mon expérience pour cette grossesse ci ♥

 

Ce contenu a été publié dans Blabla et autre, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Mon premier trimestre de grossesse

  1. mama.iswild dit :

    Les nausées… C’est vraiment une grosse interrogation pour moi et si j’en fais, comment les cacher à mes collègues ? La porte des wc donnant sur l’open space… il n’y a rien de moins discret. Tu as fais comment toi ?

    Je te souhaite plein de bonheur pour la suite de la grossesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *