Mon deuxieme et troisième trimestre de grossesse

Victoire a maintenant deux mois et j’ai l’impression que ma grossesse est déjà loin derrière moi.

Pourtant je tiens à écrire cet article, peut être pour me souvenir plus tard de mon ressenti face à cette dernière grossesse.

Mon deuxième trimestre de grossesse

Alors que l’on nous dit que le deuxième trimestre de grossesse est la période où l’on se sent le mieux car les maux de début de grossesse finissent par disparaître, que le poids du bébé n’est pas encore important, que l’ on peut donc encore se mouvoir comme on le souhaite… Moi j’ai dû faire face à un inconvénient de taille qui ma clairement pomper toute mon énergie et ma forme : LA CANICULE!

Je peux vous garantir que la chaleur m’a épuisé!

Je devais gérer sous un soleil de plomb ma double activité professionnelle et mes grands : ce fut tellement difficile!

L’avantage était qu’effectivement je me sentais mieux. Les nausées intenses n’étaient plus là et heureusement j’ai pu profiter des vacances au bord de mer.

Ce trimestre fut rythmé également par une nouvelle annonce : le sexe de bébé.

Même si au début je désirais ne rien savoir et attendre l’accouchement pour avoir la surprise du sexe, chéri et les enfants trépignaient d’impatience de savoir. Je me suis donc rangée à l’avis général et nous avons demandé à savoir si c’était un petit garçon ou une petite fille qui avait élu domicile dans mon ventre.

Lors de la deuxième échographie nous avons eu la surprise d’apprendre que c’était une petite fille… Nous avons été nombreux à être émus par cette annonce dans la famille.

Ce bébé était déjà une victoire pour moi, et la c’était juste la petite cerise sur le gâteau.

Troisième trimestre de grossesse

Mon congé maternité a débuté peu après mes vacances estivales. J’allais enfin pouvoir me reposer, penser à ce petit bébé qui poussait tout doucement en moi.

Jusqu’alors j’avais du mal à me projeter, acheter ce que j’avais besoin ou même commencer ma valise pour la maternité.

Ce trimestre là j’ai dû géré mon diabète gestationnel qui venait d’être diagnostiqué. Moi la grande gourmande je devais faire un régime alimentaire, que j’ai respecté à la lettre pour le bien de mon bébé. Heureusement j’ai échappé à l’insuline et le régime seul a suffit.

Lors de la dernière échographie, il a été diagnostiqué que le bébé avait une dilatation sur l’un de ses reins… cette nouvelle est devenue une grande inquiétude pour moi, même si le médecin se voulait rassurant.

Je me souviens d’un trimestre plein d’amour, que ce soit de chéri, de nos enfants, de nos proches. J’étais protégée pendant que je couvais ce petit bébé que nous allions bientôt voir.

J’étais partagée entre la peur de l’accouchement, la peur de l’état de santé de mon bébé, la peur de ne plus être un jour enceinte car c’était ma dernière grossesse… Et l’impatience de la voir, d’être enfin cinq : ce que j’attendais depuis longtemps!

Victoire et moi avons profité de cette grossesse jusqu’au terme.

Le 12 novembre l’obstétricien a décidé qu’il fallait déclencher l’accouchement… et une nouvelle aventure a débuté ♥

Ce contenu a été publié dans Blabla et autre, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.